Participate!
Menu
Partagez via:
Accueil Aider mon enfant a se developper Chez vous Dans la chambre Comportement difficile

Problèmes de sommeil

« Jeanne ne reste pas dans son lit au moment de dormir et pleure lorsque j’éteins la lumière. »

Observer

Jeanne a 3 ans. Elle n’a pas de retard de langage ni de retard moteur.
Elle est propre le jour et la nuit depuis 4 mois.
Elle sort toujours de son lit après que maman l’ait bordée.
Elle aime qu’on la borde. Surtout quand maman remonte bien les couvertures.
Jeanne se calme plus facilement avec un rituel du soir : prendre un bain chaud, se brosser les dents, lire une histoire, bien disposer sa peluche et bien border le lit. Lorsque maman éteint la lumière, Jeanne commence à pleurer et crie « Pie-Pie-Pie ».
Lorsque sa maman quitte la chambre, Jeanne sort de son lit et dit « Pie-Pie-Pie ». On dirait qu’elle est anxieuse, mais sa maman ne sait pas pourquoi.
Elle la remet chaque fois au lit, mais sans porter d’attention à la peluche ni la border.
Maman laisse la lumière allumée. Jeanne se calme. Mais elle continue à sortir de son lit dès que maman est partie.
Dans différentes situations, Jeanne se bouche les oreilles : lorsqu’elle est dehors et qu’il y a du vent, lorsque sa maman met en route le micro-ondes.

Objectif

L’objectif choisi est le suivant : Jeanne reste couchée dans son lit une fois que maman l’a bordée.

Agir

Avant de définir une stratégie, il est important de trouver la cause du comportement de Jeanne.
On soupçonne qu’il y a un rapport avec les stimuli sensoriels.

Pour découvrir ce qui semble gêner Jeanne, les adaptations sont mises en place une à une pour bien savoir ce qui a vraiment un effet positif.

Tenir compte de la propreté récente de Jeanne :

  • vérifier si Jeanne dit « Pie-Pie-Pie » de la même manière à un autre moment de la journée et notamment lorsqu’elle doit aller aux toilettes ;
  • passer aux toilettes une dernière fois, juste avant de se coucher.

Tenir compte de la sensibilité de la peau :

Hyposensibilité

  • vérifier si Jeanne reste au lit lorsque les couettes sont fermement fixées au matelas ;
  • vérifier si Jeanne reste au lit lorsqu’elle a une couette plus lourde.

Hypersensibilité

  • vérifier si Jeanne reste au lit avec un pyjama plus léger ;
  • vérifier si Jeanne reste au lit lorsque les couettes sont lavées avec un adoucissant. Il est conseillé de vérifier comment elle réagit à l’odeur de l’adoucissant. Si Jeanne manifeste une aversion par rapport à l’odeur, vous pouvez utiliser du vinaigre. Le linge sera également plus doux, mais sans odeur supplémentaire.

Tenir compte de l’hypersensibilité auditive :

  • écouter plusieurs soirs de suite s’il y a des bruits inhabituels dans la chambre de Jeanne ;
  • écouter aussi dans les autres pièces de la maison : quelque chose pourrait, en effet, produire un grincement ou un bourdonnement, par exemple, un ordinateur, un congélateur, un radiateur, un chauffe-eau, un fer à repasser, un téléviseur en mode de veille, … ;
  • éloigner les appareils bruyants de la chambre de Jeanne ;
  • déplacer le lit de Jeanne dans sa chambre, placez-le de préférence contre un mur extérieur ;
  • mettre une musique douce dans la chambre pour étouffer les autres bruits.
Explications possibles Solutions possibles Changement de comportement ? Après
Jeanne n’est pas encore propre. Lorsqu’elle est seule et calme, l’envie d’uriner s’accentue. Permettez à Jeanne de passer une fois de plus aux toilettes. Même lorsque Jeanne a fait pipi, elle continue à dire « Pie-Pie-Pie » et à sortir de son lit. Maintenez le rituel.
Suite à une hyposensibilité de la peau, Jeanne sent à peine les couvertures lorsqu’elles sont très serrées. Fixez les couvertures fermement au matelas pour qu’elles ne se détachent pas.

Et/ou

Utilisez une couverture plus lourde.
Jeanne repousse les couvertures.

Jeanne continue à dire « Pie-Pie-Pie » et à sortir de son lit.
Ne fixez plus les couvertures pour que Jeanne puisse bouger librement.

Remplacez la couverture plus lourde.
Suite à une hypersensibilité de la peau, Jeanne sent les coutures, les étiquettes et les frottements du tissu de manière beaucoup plus intensive. Mettez un pyjama plus doux.

Et/ou

Lavez les couvertures avec un adoucissant anti-alergique (ou avec du vinaigre).
Jeanne gigote moins dans son lit.

Le pyjama plus doux la gêne moins dans son sommeil, mais elle continue à dire « Pie-Pie-Pie » et à sortir de son lit.
Accordez davantage d’importance à des vêtements et des couettes plus doux.
Suite à une hypersensibilité auditive, Jeanne perçoit le bourdonnement de la télévision en stand-by dans la chambre de papa et maman. Eloignez au maximum le lit de Jeanne et la télévision.

Et/ou

Eteignez complètement la télévision.
Jeanne continue à dire « Pie-Pie-Pie » et à sortir de son lit. Ce n’est pas la peine de tenir compte du bruit de la télévision en stand-by lors de l’aménagement des deux chambres.
Suite à une hypersensibilité auditive, Jeanne entend le faible bruit du congélateur juste en dessous d’elle à l’étage inférieur. Eloignez au maximum le lit de Jeanne de l’emplacement du congélateur. Certains soirs, Jeanne reste calmement dans son lit et s’endort rapidement.

D’autres soirs, elle sort de son lit et dit « Pie-Pie-Pie ». Surtout le mardi et le jeudi soir.
Le bruit du congélateur a visiblement une influence. Laissez donc le lit à sa nouvelle place.
Cherchez plus loin si d’autres appareils pourraient la perturber, surtout le mardi et le jeudi soir.
Suite à une hypersensibilité auditive, Jeanne entend le faible bruit de l’ordinateur de papa qui travaille le mardi et le jeudi soir dans le bureau (à côté de la cuisine). Papa travaille le soir dans le salon, à l’autre bout de la maison.

Et/ou

Papa s’organise autrement pour ne plus travailler le soir.

Et/ou

Mettez une musique douce dans ou à côté de la chambre de Jeanne.
Jeanne sort encore de son lit ces soirs-là et continue à dire « Pie-Pie-Pie ».

Jeanne reste calme et s’endort rapidement.

Jeanne reste calme et s’endort rapidement.
Lorsque c’est possible, papa ne travaille plus le soir.

Et/ou

Lorsque l’ordinateur est allumé le soir, papa ou maman va expliquer à Jeanne d’où vient le bip-bip.

Et/ou

La musique douce s’ajoute au rituel du coucher.

Et après...

Lorsque vous avez trouvé la cause (sensibilité de la peau ou auditive), vérifiez dans les autres situations si c’est bien la source du problème. Vous pouvez également effectuer quelques adaptations, comme changer les vêtements, lui donner des ‘boules Quies’, lui laisser écouter de la musique via des écouteurs…

Remarque

Cet exemple est basé sur une situation réelle. Cela a pris des mois avant de trouver la cause du problème. Soyez donc bien conscient que la période d'observation et de test peut durer un certain temps.