Participate!
Menu
Partagez via:
Accueil Comprendre l'autisme Comprendre le diagnostic Le trouble du spectre de l'autisme : terminologie
Le trouble du spectre de l’autisme : terminologie

L'historique

En 1943, le pédopsychiatre Leo Kanner publiait la première description scientifique de l'autisme. Ilo utilisait l'expression ‘autisme infantile précoce' pour catégoriser un groupe de 11 enfants qui pouvaient être différenciés des autres enfants présentant des troubles, sur base d'une combinaison unique de caractéristiques comportementales.

Un an plus tard, en 1944, Hans Asperger écrivait un article sur les 'psychopathes autistiques' sans avoir connaissance du travail de Kanner. Il est étonnant de constater qu'en un an, deux descriptions indépendantes ont été données à un trouble infantile qui, jusque là, n'avait suscité quasi aucune attention. De plus, les deux auteurs utilisaient le mot ‘autistique'. Le terme ‘autisme' a été introduit en 1911 par Bleuler pour décrire le comportement de repli sur soi de la schizophrénie. Bien que depuis, il soit apparu que ce mot ne décrit pas toutes les caractéristiques observables, le terme s'est généralisé et nous continuons à l'utiliser.

La terminologie

Les professionnels du diagnostic utilisent le Manuel Statistique et Diagnostique des troubles mentaux – en abrégé DSM -, un ouvrage qui est devenu une référence pour différencier les troubles mentaux les uns des autres. La cinquième édition du DSM amène des changements dans la classification du trouble du spectre de l’autisme (TSA).