Participate!
Menu
Partagez via:
Accueil Trouver des ressources Le carnet de route Donner l'accès aux lecteurs Accord entre auteur(s) et lecteur(s)

Accord entre auteur(s) et lecteur(s)

Le carnet de route vous permet de transmettre des informations sur votre enfant à des tierces personnes. Bien que vous choisissiez à qui vous donnez l’information, cela peut, peut-être, vous donner un sentiment d’insécurité. Vous ne voulez pas, par exemple, que l’information soit donnée à n’importe qui ou sans que vous n’en soyez informés. Dès lors, il est important que, dès le départ, des ‘règles’ soient claires et bien comprises entre toutes les parties. Il ne s’agit pas d’un manque de confiance mais simplement d’une démarche visant à prévenir tout malentendu.

Les professionnels sont soumis au secret professionnel. Ils ne peuvent dévoiler aucune information personnelle à des tiers. Lorsqu’ils veulent transmettre une information (données d’un dossier, information communiquée oralement), cela doit se faire en concertation avec le bénéficiaire. Rien ne vous empêche d’émettre vos souhaits quant à l’utilisation de l’information contenue dans le carnet de route.

Bien que les enseignants soient liés également à un devoir de discrétion, il est également conseillé de se mettre d’accord avec eux. Le devoir de discrétion est l’obligation, au cours de la pratique d’une fonction, de ne pas divulguer librement des données confidentielles à des personnes autres que celles habilitées à en prendre connaissance.

Vous allez, sans doute, donner l’accès au carnet de route à des personnes qui n’ont pas de relation professionnelle avec votre enfant, comme les membres de votre famille, les amis et la baby-sitter. Vous pouvez, alors, leur donner quelques recommandations et vous mettre d’accord sur l’utilisation de l’information. Vous pouvez vous mettre d’accord soit oralement, soit par écrit (ce que nous vous conseillons).

Téléchargez un modèle que vous pouvez utiliser ou dont vous pouvez vous inspirer.

Nous ne voulons certainement pas vous faire peur à propos du fait de partager l’information sur votre enfant avec d’autres. Au contraire, communiquer l’’information sur votre enfant aux personnes qui ont une responsabilité dans son projet de développement et de soins est essentiel. La responsabilité implique la connaissance, et donc, l’information.