Participate!
Menu
Accueil Trouver des ressources Le guide pratique Qui peut m’aider sur mon lieu de travail ?
Qu’est-ce qu’un jobcoach ?

Qui peut m’aider sur mon lieu de travail ?
Qu’est-ce qu’un jobcoach ?

L’expérience nous montre que, souvent, les difficultés d’intégration professionnelle des personnes avec autisme ne sont pas liées à leurs aptitudes professionnelles, mais à leurs lacunes en termes de compétences sociales. Or, la vie en entreprise suppose des relations de travail avec des supérieurs hiérarchiques et des collègues. Sans accompagnement, ce contexte est peu compréhensible et très imprévisible pour la personne.

Le tutorat

Dans les aides à l’emploi que l’AWIPH offre, il existe la prime au tutorat. Cette aide financière octroyée à l’employeur permet à ce dernier de désigner une personne (un collègue) qui va, durant une période déterminée :

  • vous apprendre certaines tâches ;
  • s’assurer que votre travail est organisé ;
  • vous aider en cas de difficultés ;

Le jobcoach

Le job coach intervient en amont pour évaluer les aptitudes du salarié, ainsi que les besoins du poste et de l’environnement physique et socio-affectif (disposition du bureau, personnalité des collègues). À partir de ces données, il procède à une adaptation matérielle afin de faciliter le bon déroulement des tâches à accomplir : des schémas écrits ou imagés, la mise en place de paravents pour éviter la proximité, etc.
Une fois la prise de poste effective, le job coach répond à chaque difficulté relationnelle lorsqu’elle se présente. Ce soutien est à concevoir de manière dégressive : à mesure que le travailleur acquiert de l'autonomie, le degré de soutien dont il bénéficie est réduit graduellement. Le job coach peut être :

  • un membre d’un Centre de formation professionnelle ;
  • un membre d’un service d’accompagnement peut aussi mettre en œuvre cette méthodologie ;
  • un membre d’une entreprise de travail adapté, notamment pour accompagner le transfert de travailleurs des ETA vers un emploi ordinaire ;
  • un membre des opérateurs généraux tels l’ONEM, les Organismes d’Insertion Socio-Professionnelle, les Entreprises de Formation par le Travail, une mission régionale, …

N’oubliez pas...

Il est parfois utile de choisir un collègue ‘coach’ qui pourra veiller à ce que toutes les informations utiles et nécessaires sont bien comprises.

Les moments de pause et de repas seront parfois difficiles pour les personnes avec autisme. Un soutien en termes d’apprentissage des relations sociales peut s’avérer utile.

Par thèmes
Mise à jour le 08/06/2018