Participate!
Menu

Enseignement intégré (Fédération Wallonie-Bruxelles)

Qu’est-ce que c’est ?

L’enseignement intégré permet aux élèves à besoins spécifiques de suivre des cours dans une école d’enseignement ordinaire. Pour cela, un projet d’intégration est élaboré entre une école d’enseignement spécialisé et une école ordinaire selon l’une des 4 formes d’intégration possibles :

  • l’intégration permanente totale (tous les cours pendant tout l’année) ;
  • l’intégration permanente partielle (certains cours pendant toute l’année) ;
  • l’intégration temporaire totale (tous les cours pendant une partie de l’année) ;
  • l’intégration temporaire partielle (certains cours pendant une partie de l’année).

Quelque soit le type d’intégration, l’élève est suivi simultanément par le centre PMS ordinaire et le PMS spécialisé. L’élève peut disposer d’un accompagnement (enseignant de l’enseignement spécialisé, logopédie, kinésithérapie, puéricultrice, psychologue, …) pendant plusieurs heures par semaine. Le protocole du projet d’intégration détermine les aides et les fonctions de cet accompagnement.

L’élève peut bénéficier du projet d’intégration aussi longtemps que nécessaire. Ce projet peut évoluer en fonction de ses besoins. Certaines modalités du projet d’intégration diffèrent selon le type d’intégration. Ces différences sont résumées dans le tableau suivant :

 

Intégration permanente totale
Intégration permanente partielle
et intégrations temporaires

Quand commence le projet d'intégration?

Au début de l'année d'intégration

A la période fixée

Quels élèves peuvent en bénéficier?

Tous les élèves de l’enseignement spécialisé (maternel, primaire et secondaire).
L’élève doit être régulièrement inscrit dans l’enseignement spécialisé au 15 janvier précédant l’année scolaire pour laquelle l’intégration est demandée.

Tous les élèves inscrits dans l’enseignement spécialisé.
Dans le cadre de l’intégration temporaire totale, l’inscription n’implique pas obligatoirement la fréquentation physique de l’école spécialisée.

 Durée maximum de l'accompagnement de l'enseignement spécialisé 

4 périodes de cours (fondamental et secondaire 1er et 2e degrés)

8 périodes de cours (secondaire 3e degré)

La direction de l’enseignement spécialisé peut accorder des heures d’accompagnement. Elle peut solliciter dans ce but un capital-période complémentaire.

 Quand le projet prend-t-il fin ? 

L’intégration peut prendre fin au terme de chaque année scolaire, à la demande d’une de ses parties signataires du protocole.

 A la fin de la période d’intégration

Qui décide d’un projet d’intégration ?


Les parents, ou l’élève lui-même, peuvent faire la demande. Le conseil de classe de l’enseignement spécialisé ou l’équipe éducative d’une école d’enseignement ordinaire peuvent également suggérer un projet d’intégration. Celui-ci s’organise entre les 2 écoles, les centres PMS (ordinaire et spécialisé) et les parents. Il faut l’accord de toutes les parties pour que le projet se réalise.

S’il est décidé, après concertation entre les différents intervenants, de mettre fin au projet d’intégration (le refus d’une seule partie suffit), l’élève peut :

  • être réorienté en enseignement spécialisé ;
  • bénéficier d’un nouveau projet d’intégration ;
  • poursuivre sa scolarité en enseignement ordinaire.

Quelles démarches réaliser ?


Vous pouvez adresser votre demande d’un projet d’intégration pour votre enfant soit à l’école d’enseignement spécialisé, soit à l’école d’enseignement ordinaire ou également au centre PMS. Il est préférable d’effectuer les démarches bien avant la date à laquelle vous souhaitez l’intégration de votre enfant, car la préparation d’un tel projet nécessite de prendre son temps. En effet, beaucoup de partenaires y sont impliqués.

Suite à la proposition d’intégration, une concertation s’effectue entre le conseil de classe de l’école spécialisée, l’équipe éducative de l’enseignement ordinaire, le centre PMS spécialisé et ordinaire et les parents, …, pour définir le projet et établir un protocole d’intégration. Celui-ci comprend :

  • les informations concernant l’élève ;
  • les informations relatives aux écoles partenaires ;
  • le projet d’intégration (type d’intégration, objectifs, modalités de l’accompagnement, évolution du projet, bilans et évaluations, …) ;
  • l’accord des 2 centres PMS ;
  • l’accord des 2 directions ;
  • l’accord des parents.

 

Ce sont le centre PMS et les écoles qui gèrent l’organisation pratique du projet d’intégration et, notamment, la mise en place des réunions de coordination nécessaires entre tous les acteurs du projet, dont les parents.

Une évaluation du projet est réalisée après chaque période. Au niveau administratif, le renouvellement du projet d’intégration se fait automatiquement mais l’avis favorable de l’équipe de l’enseignement ordinaire et de l’enseignement spécialisé est requis pour les prolongations concernant le secondaire. Par contre, dans le cas d’un changement d’établissement ou de niveau, la procédure doit être renouvelée.

Terug naar resultaten