Participate!
Menu

Centre de rééducation (réadaptation) ambulatoire

Qu’est-ce que c’est ?

Les centres de rééducation (ou de réadaptation) ambulatoire, anciennement, centres de réadaptation fonctionnelle, agissent dans le but d’aider la personne avec une déficience à atteindre un niveau fonctionnel, mental, physique et/ou social optimal en mettant à sa disposition des moyens de changer ses conditions de vie.

Les centres de rééducation ambulatoire sont spécifiques par rapport à une ou plusieurs catégories de handicap ou de déficiences :

  • physiques ;
  • motrice-cérébrales ;
  • cardiaque-cérébrales ;
  • de la parole et de l’ouïe ;
  • intellectuelles et psychiques ;
  • de la vue.

Missions et activités :

  • assurer une prise en charge multidiscilinaire en procurant des séances de réadaptation (principalement ambulatoires, dans quelques cas hospitalisées) telles que des soins médicaux et paramédicaux et également une aide psychologique et sociale ;
  • réaliser un examen diagnostique pluridisciplinaire, et donner des indications sur les mesures à envisager par la suite : orientation scolaire, programme de réadaptation (suivi médical, psychologique, logopédique, social, …) selon les besoins rencontrés par l’adulte ou l’enfant.

Combien ça coûte ?

Les prestations de rééducation ambulatoire sont remboursées par l'INAMI. Il existe un ticket modérateur, actuellement d'un montant de 1,62€ par jour de présence, à charge du bénéficiaire (ou de son responsable légal). Pour les personnes ayant le statut VIPO, tout est pris en charge. Contactez votre mutuelle pour plus d’information à ce sujet.

Qui peut en bénéficier ?

Les centres de rééducation ambulatoire sont consultés pour des jeunes, des adolescents ou des adultes qui présentent des difficultés psychologiques ou une déficience telle qu’un trouble du langage oral ou écrit, un trouble instrumental d’origine neuropsychologique, une déficience intellectuelle, un épisode dépressif, des troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité, un retard scolaire, un trouble de la motricité, du développement, de l’audition, un trouble envahissant du développement, …

Quelles démarches réaliser ?

C’est souvent un médecin (généraliste ou spécialisé) qui oriente la personne concernée vers un centre de rééducation ambulatoire correspondant à ses besoins.

Pour que la mutualité intervienne dans la réalisation d'un bilan initial préalable à toute proposition de prise en charge, il faut cependant avoir un certificat médical avec une demande de "réalisation d'un bilan pluridisciplinaire". Ce certificat peut être rédigé par le médecin traitant.

Il n’est donc pas nécessaire d’obtenir l’accord du médecin-conseil de la mutuelle. N’hésitez pas cependant à contacter votre mutualité afin d’obtenir plus de renseignements propres à votre situation.

Terug naar resultaten