Participate!
Menu
Partagez via:
Accueil Comprendre l'autisme Qu'est-ce que l'autisme? Les théories sur l'autisme La cécité contextuelle La cécité contextuelle et les difficultés de la communication

La cécité contextuelle
et les difficultés de la communication

Le contexte joue également un rôle important dans la communication humaine. La signification de ce que disent les individus dépend du contexte. Il pleut des cordes pour la onzième journée d'affilée et quelqu'un dit "quel beau temps aujourd'hui !". Dans ce contexte, cela ne veut pas dire la même chose que quand il faut beau depuis plusieurs jours. Pour les enfants présentant de l'autisme, prononcer cette phrase en cas de mauvais temps est complètement absurde et incompréhensible. Ceux qui éprouvent des difficultés à tenir compte du contexte comprennent le langage au pied de la lettre.

La signification de nombreux mots dépend du contexte. Le mot 'feuille' peut désigner une feuille de papier ou une feuille d'arbre.


Le contexte non observable dans la communication est encore plus compliqué que le contexte observable. En matière de communication, les enfants avec autisme ont non seulement des problèmes avec ce qui est dit, mais et surtout, avec ce qui n'est pas dit. Ce qui n'est pas dit, mais suggéré, est le contexte implicite que nous ajoutons à ce que nous observons, grâce à notre imagination. Il s'agit de ce qu'on appelle les significations ‘cachées'.

Lisez par exemple les deux phrases suivantes : Leen a ouvert la porte et a vu que Jumper n'était plus dans sa cage. Elle s'est mise à courir en pleurant chez sa maman qui lui a dit qu'il n'avait pas pu voler bien loin et qu'il allait revenir.

Bien que ça ne soit pas mentionné explicitement, vous ‘savez' que Leen est un enfant (et pas un adulte), une petite fille (et pas un garçon), que Jumper est un oiseau (et pas un chat), que Leen est triste (et non joyeuse) et que revenir signifie revenir dans sa cage (et pas revenir en Australie). Vous connaissez ces éléments parce que vous avez ajouté des informations à ce qui était écrit au sens littéral. Votre imagination vous a permis de construire un contexte, un tout cohérent qui n'était pas donné, autour de ces deux phrases.

La communication est une donnée complexe. Nous devons aller au-delà de la simple compréhension des mots ou des phrases, nous devons aussi comprendre l'univers (social) et les intentions qui se cachent derrière les mots. Sans ce contexte, la communication est souvent incompréhensible, confuse et même parfois angoissante.

Ils racontent...

Jelle est partie en excursion avec sa classe dans un parc d'attractions. Tous les enfants étaient assis dans des petits bateaux qui voyageaient d'une scénette à l'autre. À la fin du parcours, tout le monde est sorti du bateau, sauf Jelle. Un panneau ‘restez assis' était situé juste avant l'arrivée. Jelle n'avait pas compris que cela ne s'applique que dans le contexte d'un bateau en mouvement et plus dans le contexte d'un bateau arrêté.

Aisha a été prise de panique quand l'enseignant a annoncé en classe : "La semaine prochaine, nous allons tous au zoo !". Ce qui n'était pas dit littéralement, mais qui était sous-entendu, c'était : "Nous allons là-bas en visite et nous en revenons ensuite". Aisha n'avait pas pensé à ce contexte ‘inaudible' et elle craignait de devoir aller au zoo pour l'éternité.